Vous êtes ici

Gastronomie : Les trésors gourmands du pays

La rencontre avec les merveilles architecturales et naturelles vous a donné faim ? Découvrez les savoir-faire et productions locales qui assouviront vos petits, comme vos grands creux : le jeune bovin de Saint-Yrieix à la viande rosée, le cochon cul noir (ancienne race de porc locale "très rustique") à la saveur fondante, le canard gras, la pomme du Limousin labellisée AOC, la châtaigne, la madeleine friandise raffinée qui aime à se baigner dans les chocolats les plus fins...

Autant de produits de caractère parfaitement adaptés au terroir, qui raviront vos papilles. 

 

 

 


Le jeune bovin - GIE « le jeune bovin »

Le Jeune Bovin de Saint-Yrieix est une spécialité uniquement produite sur le bassin de Saint-Yrieix !

La finesse de son grain, sa tendreté et son persillé se conjuguent avec sa faible teneur en gras, au centre de la préoccupation de la gastronomie actuelle, à la fois goûteuse et saine. 

Ce veau (mâle ou femelle) doit être né sur l’exploitation, de race limousine, issu de deux parents de race limousine et être âgé de moins de 10 mois. Nourri d’une ration sèche provenant des produits de l’exploitation, il sera abattu dans le département. 


Le Porc "Cul-Noir de Saint-Yrieix"

Cochon Cul NoirÀ Saint-Yrieix, le cochon est bien rose mais taché de noir.
Elevé en plein air sur le territoire arédien, il est friand de châtaignes ce qui rend son lard si parfumé et si fondant. Sa viande régale les papilles des plus fins gourmets.

Cet animal est arrivé dans le Massif Central il y a 400 ans. De souche ibérique, il s’est adapté à notre climat. Au départ, il était élevé pour l’autosubsistance et aussi pour sa graisse car il est capable d’en stocker une importante quantité. Il a connu son apogée du milieu des années 20 jusqu’au milieu des années 30, où il était engraissé puis vendus aux foires notamment à la Meyze, Coussac-Bonneval et Saint-Yrieix. Menacé de disparition après la seconde guerre mondiale pour cause de manque de rentabilité principalement, il ne restait que 40 animaux en 1980 ! Il faut deux ans pour élever un porc.

Par ailleurs, dans un souci de défense et de sauvegarde de la race "cul Noir", un Syndicat des Eleveurs de Porcs Cul Noir est crée en 1993 avec l’appui de la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne et de l’institut technique du porc.

 


Le canard gras

A l’occasion des marchés au gras, qui se déroulent de novembre à février, découvrez toutes les saveurs du canard gras de nos élevages locaux : foie gras, magrets, paletots, cuisses, abats…

TELIM, la chaîne limousine de la TNT, a réalisé en décembre 2012, un reportage sur les marchés au gras, organisés sur la ville de Saint-Yrieix. Vous pouvez le visionner en cliquant ici.

 

 


Les pommes "GOLDEN" labellisées A.O.C POMMES DU LIMOUSIN

Le bassin agricole de la Communauté de Communes du Saint-Yrieix se positionne comme un territoire important de productions de Pommes du Limousin "Golden". Première pomme reconnue "A.O.C" par un décret du 16 mai 2005.
Sur la Communauté de Communes, 8 des 9 communes sont marquées par la présence de vergers : le Chalard, Coussac-Bonneval, Glandon, Ladignac-le-Long, la Meyze, La Roche l’Abeille, Saint-Yrieix et Ségur-le-Château.

Quelques chiffres (Source : LIMDOR. Année de référence : 2015).

  • 348 hectares de vergers de pommes, ce qui représente 82 % de la surface totale des vergers,
  • 50 producteurs,
  • 13 800 tonnes de pommes Golden produites (en moyenne).

Cette pomme doit la pigmentation rosée de sa peau et son goût au climat, et plus particulièrement, à l’alternance des nuits froides et journées chaudes et ensoleillées. Crue ou cuite, la Pomme est à la base d’excellents desserts mais accompagne aussi très bien les plats salés. Vous trouverez ce fruit dans les commerces locaux, mais aussi sous forme de jus de fruit et de pétillant.


Les châtaignes, une production ancestrale

Transformée en farine, grillée sous les cendres, blanchie ou confite, elle comble les plus fervents appétits et a fait la renommée du célèbre boudin aux châtaignes. On la redécouvre aussi en liqueur associée à du pétillant aux pommes.

Production traditionnelle emblématique de la Région, la Châtaigne est présente sur le territoire de la Communauté de Communes. Elle a constitué l’ingrédient principal de l’alimentation rurale jusqu’à la fin du XIX siècle.

 

 


La madeleine de Saint-Yrieix,

Gâteau typique du Limousin, est devenue la pâtisserie incontournable du pays !

Les industriels "Bijou" et "Boule d’Or" se partagent l’essentiel de l’activité, mais ils côtoient aussi des artisans dont le savoir-faire contribue à renforcer la renommée de la madeleine de Saint-Yrieix. Artisans pâtissiers rivalisent d’imagination pour proposer leurs madeleines : parfumées à la pomme, à la noisette... ou encore des parfums salés pour l’apéritif, tels que la châtaigne, le boudin… 

La rumeur populaire associe ses origines au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle ; Saint-Yrieix étant à l’époque médiévale une étape importante sur l’itinéraire des pèlerins.

La pâtisserie devrait sa forme à la coquille Saint-Jacques, signe de reconnaissance des pèlerins, qui aurait servi de moule à la cuisson. La légende raconte aussi que le gâteau ainsi cuit leur aurait été offert par une jeune fille prénommée Madeleine.
Plus sûrement, le premier établissement spécialisé dans la confection de madeleines a vu le jour en 1845.
L’élaboration de la madeleine a bien entendu suivi l’évolution technologique et de nos jours un matériel moderne permet la fabrication à la chaîne, sans pour autant nuire à la saveur et à la finesse.


Découvrez toutes ces saveurs chez nos commerçants et artisans, ou encore sur nos marchés.

Janvier 2013 - Proximit Agency